Nos Boursiers

Sélection des projets de recherche
Home / Nos Boursiers / Docteur Kallirroi KOTILEA

Docteur Kallirroi KOTILEA

Qualifications:
End of specialization in Pediatrics 11/2013
"Médecin Résident" in the Pediatric Gastroenterology and Hepatology Clinic since 12/2013

Années bourse(s):
2017-2018: "Bourse ARTHUR forever" | 2018-2019



Le projet

Improvement of efficacy of therapy regimens for Helicobacter pylori eradication in children and effects of these treatments on the microbiota.

Superviseurs du projet

Pr P Bontems

Laboratoire ou Hôpital la majeure partie du projet se déroule

Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola


Objectif du projet

To evaluate the efficacy and the tolerability of colloidal bismuth sub-­citrate as adjunctive therapy to a combination of esomeprazole, amoxicillin and metronidazole for 10 days for Helicobacter pylori eradication in children and effect of this treatment on the fecal microbiota.


Résumé en français

Etude ouverte, prospective, sur l’efficacité et tolerabilité du bismuth sub citrate colloidal comme traitement adjuvant à la combinaison d’esomeprazole, amoxicilline et metronidazole pendant 10 jours pour l’eradication d’ Helicobacter pylori chez l’enfant et effet du traitement sur la composition du microbiote fécal.

L'infection par Helicobacter pylori (H. pylori) provoque une gastrite chronique, des ulcères gastroduodénaux et participe au développement du cancer gastrique. Les stratégies actuellement acceptées pour éradiquer l'infection chez les enfants, sont: un traitement séquentiel de 10 jours (inhibiteur de la pompe à protons + amoxicilline 5 jours suivi d'un inhibiteur de la pompe à protons + metronidazole + clarithromycine 5 jours ) ou une triple thérapie 14 jours (inhibiteur de la pompe à protons + amoxicilline + clarithromycine ou métronidazole). Un traitement à base de sels de bismuth est également acceptable, mais à l’heure actuel, il manque de données d’etudes récentes.

La résistance croissante des souches de H. pylori aux antibiotiques, en particulier la clarithromycine, et la diminution de l'efficacité des traitements de première ligne pour éradiquer de manière satisfaisante l'infection chez les enfants sont préoccupantes. Les sels de bismuth ont été utilisés pour l'éradication de H. pylori pendant plus de 20 ans puis ont été remplacé par d’autres médicaments dans les shémas d’éradication. La possibilité de réutiliser les sels de bismuth est actuellement débattue. Des données récentes montrent que les combinaisons utilisant des sels de bismuth doivent être considérées chez les adultes. En effet, l'efficacité d'un traitement quadruple de 10 jours avec l'oméprazole plus une gélule contenant du sous-citrate de bismuth, du métronidazole et de la tétracycline s'est révélée supérieure à la triple thérapie classique combinant oméprazole, amoxicilline et clarithromycine. En plus d'être plus efficace, les schémas thérapeutiques contenant du bismuth semblent être sûrs car dans une méta-analyse de 35 essais randomisés contrôlés comprenant 4763 patients, aucun effet indésirable grave n'a été observé avec le traitement au bismuth et aucun effet indésirable spécifique à l'exception des selles noires.

Par conséquent, cette thérapie quadruple basée sur le bismuth a récemment été préconisée comme première ligne chez les adultes en France ou les sels de bismuth avaient été interdits pendant de nombreuses années et le médicament est maintenant disponible sous le nom de Pylera® (Tryplera® en Belgique). Les sels de bismuth pour le traitement d'éradication de H. pylori ont été discutés dans plusieurs numéros de Folia Pharmacotherapeutica (2009/4, 2010/6 et 2015/4). Malheureusement, puisque la tetracycline n'est pas recommandée chez les enfants, Pylera® (Tryplera®) ne peut pas être utilisé chez les enfants. Dans la stratégie proposée, la tétracycline est remplacée par l'amoxicilline.

Selon les dernières directives fondées sur des données probantes provenant d'ESPGHAN et de NASPGHAN pour l'infection à H. pylori chez les enfants et la mise à jour en cours du consensus de prise en charge, l'utilisation d'un traitement à base de sels de bismuth en association avec l'amoxicilline et le métronidazole a été acceptée et autorisée comme traitement d'éradication adéquat. Cependant, les données publiées à l'appui de cette recommandation reposent sur de petites séries et nécessitent une actualisation. En l’absence d’un financement approprié, un ECR n'est pas réalisable et nous souhaitons progresser en proposant une etude de non-infériorité ouverte, à bras unique, effectué par un panel d'experts dans le domaine de H. pylori chez les enfants autorisés et désireux de participer. Pour éviter d'autres investigations coûteuses et potentiellement risquées, ainsi que l'induction d'une résistance secondaire des souches de H. pylori, le taux de réussite des traitements d'éradication doit être supérieur à 90% dans l'analyse per protocol. Le taux de réussite ‘per protocol’ du traitement quadruple à base de bismuth proposé ne doit donc pas être inférieur à 90%.

Il s'agit d'un essai clinique de non-infériorité prospectif, ouvert monocentrique, et à bras unique pour évaluer l'innocuité et l'efficacité du sous-citrate de bismuth colloidal (CBS) en association avec l'ésoméprazole, l'amoxicilline et le métronidazole pendant 10 jours chez les enfants âgés de 6 à 17 ans infectées par H.pylori et ses effets sur le microbiote.


Découvrez comment faire >