Nos Boursiers

Sélection des projets de recherche
Home / Nos Boursiers / Docteur Geoffrey DENEUBOURG

Docteur Geoffrey DENEUBOURG

Qualifications:
Master en Sciences de l’Ingénieur Industriel, orientation Biochimie, 2018

Années bourse(s):
2018-2019



Le projet

Role of Streptodornases in invasive Group A Streptococcus (GAS) infections: microbiological characterization of a highly necrotising clinical isolate.

Superviseurs du projet

Promotor : Botteaux Anne
Co-Promotor : Smeesters Pierre

Laboratoire ou Hôpital la majeure partie du projet se déroule

NA


Objectif du projet

Our principal objective is to investigate the contribution of DNAses to virulence and pathogenesis of invasive Group A Streptococcus (GAS) disease using an isolate recovered from a particularly severe clinical presentation. Genomic and proteomic analysis of the strain will be performed in conjunction with manipulation of the bacteria both in vivo and in vitro.


Résumé en français

En 2010, un cas de transmission nosocomiale d’une fasciite nécrosante, infection invasive gravissime due aux streptocoques du groupe A (SGA) d’un bébé à une infirmière lors d’une opération a été recensé en Belgique. L’analyse du génome de la souche responsable, nommée L01, a montré la présence de 4 gènes codant pour des enzymes sécrétées, dégradant l’ADN (DNases). Des résultats préliminaires montrent que ces 4 DNases sont exprimées par la souche L01 et que ces enzymes ont une activité DNAse in vitro. Toutefois leurs rôles respectifs, ou synergiques, dans la virulence ainsi que leur implication dans le caractère hyper-nécrosant de cette souche sont encore inconnus à ce jour. Leur compréhension représente le but de ce projet.
Notre projet se divise en 2 axes principaux. D’une part, nous continuerons la caractérisation de l’activité enzymatique des différentes DNases via des tests d’activité dans différentes conditions expérimentales, comme dans un environnement oxydatif ou en présence de différents cofacteurs. Leur expression dans différentes conditions sera également investiguée afin de mieux cerner leurs rôles respectifs et de nous aiguiller sur les tests fonctionnels futurs à effectuer. Dans un second temps, nous effectuerons des tests de dégradation des Neutrophils Extracellular Traps (NETs) par microscopie et quantification en fluorescence en utilisant les DNases recombinantes purifiées. Nous investiguerons également l’effet des DNases sur la formation des biofilms de SGA mais aussi sur les biofilms d’autres bactéries commensales des sites infectés ou présentes aux portes d’entrée de SGA. La compétition potentielle entre ces bactéries et le rôle des DNAses dans cette interférence bactérienne seront également étudiés.


Découvrez comment faire >