Nos Boursiers

Sélection des projets de recherche
Home / Nos Boursiers / Docteur Loraine FABRI

Docteur Loraine FABRI

Qualifications:
3rd year of complementary master in Paediatrics
Doctor in Medicine, 2016
Master in Medicine, 2016
Bachelor in Medicine, 2011

Années bourse(s):
2018-2019: "Bourse de la fondation Haas-Teichen"



Le projet

Evaluation of the immune response to M-like suface proteins in a controlled human infection model of group A streptococcus pharyngitis

Superviseurs du projet

Professor Andrew Steer
Professor Pierre Smeesters

Laboratoire ou Hôpital la majeure partie du projet se déroule

Murdoch Children’s Research Institute
Royal Children's Hospital, Melbourne, Australia


Objectif du projet

The study consists in a controlled human infection challenge for group A streptococcal (GAS) infections. The aim is to investigate the host-pathogen interaction between GAS and the human, in order to fast-track development of GAS vaccines, diagnostic approaches and new therapeutics.
The global objective of the study is to develop a controlled human infection model of GAS pharyngitis.
The specific objective is to evaluate the human immune response to a trio of GAS surface proteins namely M, MRP and ENN.


Résumé en français

Les infections à streptocoque du groupe A (SGA) sont une cause majeure de morbi-mortalité, principalement à cause des complications auto-immunes post-infectieuses. Un traitement efficace existe pour prévenir ces séquelles mais un vaccin serait la seule solution possible pour un contrôle à long terme. Deux vaccins sont actuellement à l’étude mais le progrès est limité par une méconnaissance des mécanismes d’immunité contre le SGA chez l’homme.
Notre étude consiste en l’établissement d’un modèle expérimental d’infection active d’adultes volontaires par le SGA au niveau pharyngé. Le but est d’améliorer notre connaissance immunologique et microbiologique de la relation hôte-pathogène, en vue d’élaborer de nouvelles techniques diagnostiques, des approches thérapeutiques et surtout d’accélérer le développement d’un vaccin anti-streptococcique.
La souche de SGA choisie est emm75, pour sa capacité connue à induire des infections superficielles mais classiquement pas d’infection invasive ni de rhumatisme articulaire aigu ni glomérulonéphrite aiguë, pour sa sensibilité à la pénicilline et pour le large éventail d’antigènes qu’elle contient et qui seraient utilisables pour un vaccin.
Notre objectif principal est d’établir un modèle humain de pharyngite à SGA. L’ambition plus spécifique de mon travail est d’étudier la réponse immunitaire humaine à un trio de protéines de surface du SGA : M, MRP et ENN, dont on pense qu’elles pourraient jouer un rôle particulier dans la spécificité du tissu et de l’hôte des infections par le SGA.
Le design proposé est l’identification, au moyen de cohortes séquentielles, de la dose minimale de SGA emm75 induisant un taux d’attaque supérieur à 60%. Tous les volontaires recevront au minimum une dose d’antibiotiques, dans les 24 heures après l’apparition de symptômes ou après 5 jours d’observation sans symptôme, et seront suivis pendant 12 mois. Des échantillons sanguins et salivaires seront prélevés quotidiennement durant l’expérience à la recherche d’un corrélat de protection. Les échantillons fournis par l’étude serviront également de banque à de nombreux tests immunologiques ou génétiques en vue de développer de nouveaux outils diagnostiques et thérapeutiques.


Découvrez comment faire >