Nos Boursiers

Sélection des projets de recherche
Home / Nos Boursiers / Docteur Pauline van der STRATEN WAILLET

Docteur Pauline van der STRATEN WAILLET

Qualifications:
Licenciée en logopédie

Années bourse(s):
2019-2020



Le projet

Accuracy of speech production in children with cochlear implant whose home language is not French

Superviseurs du projet

Colin Cécile & Charlier Brigitte

Laboratoire ou Hôpital la majeure partie du projet se déroule

Center for Research in Cognition and Neuroscience, ULB-Free University of Brussels


Objectif du projet

This project aims to assess the accuracy of speech production in children with Cochlear Implants (CI) whose Home language is not French.


Résumé en français

La technologie de l’implant cochléaire (IC) permet aux enfants avec une surdité profonde de percevoir auditivement la langue orale. Grâce à cette perception couplée à une réadaptation fonctionnelle intensive, ces enfants peuvent développer leur propre parole à un niveau qui peut approcher celui des enfants ayant une audition normale. Cependant, les résultats ne sont pas aussi élevés pour tous les enfants, suggérant l’idée que l’IC « ne résout pas tout ». Dans un monde de plus en plus globalisé, la proportion d’enfants qui grandit en situation de bilinguisme devient la norme plus que l’exception et ce bilinguisme représente une formidable opportunité au niveau sociétal. Cette diversité linguistique et culturelle est du même ordre parmi les enfants avec IC (jusqu’à 40%) et leur situation spécifique amène de nombreux défis pour les professionnels. Les observations cliniques suggèrent que ces enfants ont des besoins différents des enfants monolingues avec IC, qu’ils sont en difficulté pour développer correctement leur parole et que cela compromet leur réussite académique et leur participation sociale à long terme. Cependant, les données scientifiques à leur sujet sont encore rares. Ce projet a pour objectif d’étudier la précision de la production de parole des enfants avec IC dont la langue maternelle est différente du français. Nous sélectionnerons 20 enfants avec IC âgés de 7 à 11 ans qui parlent le français ainsi qu’une langue familiale comme l’arabe, le turc ou le polonais. Différentes épreuves logopédiques de perception et production de parole leur seront proposées, incluant des tâches et technologies innovantes complémentaires aux outils d’évaluation traditionnels. Leurs résultats seront comparés à trois groupes-contrôles (enfants monolingues avec IC, bilingues avec audition normale, monolingues avec audition normale). Nous nous intéresserons à 1) la précision de leur parole, 2) aux liens existant entre perception à travers l’IC et production de parole et 3) à l’impact des difficultés de parole sur l’intelligibilité de ces enfants dans la vie de tous les jours.


Découvrez comment faire >