Nos Boursiers

Sélection des projets de recherche
Home / Nos Boursiers / Docteur Jean-François WYLOCK

Docteur Jean-François WYLOCK

Qualifications:
Licence en psychologie, option neurologie. Master en logopedie

Années bourse(s):
2019-2020



Le projet

Contributions of attachment and educational practices on the expression of ADHD school age children

Superviseurs du projet

Pr. Véronique Delvenne (HUDERF, ULB)

Laboratoire ou Hôpital la majeure partie du projet se déroule

Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola, Brussels (HUDERF), service de pédopsychiatrie


Objectif du projet

This research project aims to evaluate the influence of attachment, educational practices but also parental psychopathology on the expression of ADHD in children aged 7 to 12 years. This is a prospective empirical research that will compare children with ADHD and their parents to matched control group.


Résumé en français

Le trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) constitue un des motifs les plus fréquents de consultations dans les services de pédopsychiatrique et de neuropédiatrie. Les modèles récents du TDAH considèrent que celui a une origine multifactorielle associant des facteurs génétiques et environnementaux (Nigg, 2006). Les relations entre l’enfant et sa famille constituent l’un des facteurs environnementaux les plus importants qui peuvent faciliter ou non le développement de l’enfant et entraîner des problèmes comportementaux.

Ce projet de recherche vise à évaluer l'influence du style d'attachement de l'enfant, des pratiques éducatives mais également de la psychopathologie parentale sur l'expression du TDAH chez les enfants de 7 à 12 ans. Il s'agit d'une recherche empirique prospective qui comparera les enfants atteints de TDAH et leurs parents à un groupe témoin apparié. Cette recherche visera notamment à évaluer la contribution respective de ces différents facteurs sur l’expression phénotypique de l’enfant.

Une meilleure connaissance des facteurs environnementaux et plus particulièrement des relations autour de l’enfant permettrait de développer des prises en charge plus adaptées pour les enfants présentant un TDAH.


Découvrez comment faire >