Nos Boursiers

Sélection des projets de recherche
Home / Nos Boursiers / Docteur Aurélie VANDEVOORDE

Docteur Aurélie VANDEVOORDE

Qualifications:
Doctor of medicine, Specialization in Oto-Rhino-Laryngology; Free University of Brussels completed in 2015

Années bourse(s):
2020-2021



Le projet

Study by molecular biology of the tonsillar carriage of Streptococcus pyogenes in children with obstructive tonsillar hypertrophy or recurrent tonsillitis.

Superviseurs du projet

Pierre Smeesters, MD PhD
Co-supervisor: Anne Botteaux, PhD

Laboratoire ou Hôpital la majeure partie du projet se déroule

Molecular Bacteriology Laboratory (Free University of Brussels) and University Children’s Hospital Queen Fabiola


Objectif du projet

Primary aim: To analyse the involvement of the tonsillar carriage of GAS in recurrent tonsillitis and chronic obstructive tonsillar hypertrophy in children.
Secondary aims:
- To improve the understanding of the mechanisms behind the tonsillar carriage of GAS in children by studying the expression of specific genes and GAS localisation.
- To compare intra-individually (tonsil surface vs superficial/deep tonsil crypts) in terms of emm-types and antibiotic resistance genes.
- To evaluate the predictive potential of saliva in the detection of GAS tonsillar carriage in children.


Résumé en français

L’objectif de cette étude est d’analyser les caractéristiques spécifiques d’une bactérie, le Streptococcus pyogenes, cause la plus fréquente d’angine bactérienne. Cette bactérie est portée par environ 15% des enfants au niveau de la gorge, sans symptômes, et pourrait jouer un rôle dans l’augmentation de volume des amygdales (hypertrophie) entraînant des troubles respiratoires durant le sommeil.
Nous incluons les enfants âgés de moins de 16 ans chez lesquels une ablation chirurgicale des amygdales est recommandée (amygdalectomie), pour angines récidivantes ou hypertrophie amygdalienne obstructive. Le but principal est de comparer les caractéristiques de portage de cette bactérie entre les enfants présentant des angines récidivantes et ceux présentant une hypertrophie amygdalienne obstructive.
Plusieurs prélèvements sont réalisés chez chaque enfant durant l’anesthésie générale pour amygdalectomie à Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola: prélèvement salivaire, frottis de gorge et fragments de tissu amygdalien. Ils sont ensuite analysés au Laboratoire de Bactériologie Moléculaire (Université Libre de Bruxelles).
En améliorant la compréhension du rôle joué par le Streptococcus pyogenes dans l’angine récidivante et l’hypertrophie amygdalienne obstructive, les mécanismes sous-jacents pourraient être ciblés et traités ou prévenus afin de diminuer le nombre d’enfants nécessitant une amygdalectomie, actuellement une des chirurgies ORL les plus fréquemment réalisées chez l’enfant dans le monde.


Découvrez comment faire >