Nos Boursiers

Sélection des projets de recherche
Home / Nos Boursiers / Docteur Linda PIERMATTI

Docteur Linda PIERMATTI

Qualifications:
Médecin, 2e année de spécialisation en psychiatrie pédiatrique ULB

Années bourse(s):
2022-2023: "Bourse en l’honneur de Sibylle de Spoelberch"



Le projet

Neural correlates of multimodal sensory integration in autism spectrum disorder: a magnetoencephalography study on motor resonance and cortical tracking of speech.

Superviseurs du projet

Pr Xavier De Tiège

Laboratoire ou Hôpital la majeure partie du projet se déroule

Laboratoire de Cartographie Fonctionnelle du Cerveau (LCFC) now Laboratoire de Neuroanatomie et de Neuroimagerie translationnelles (LN2T).


Objectif du projet

To bring novel insights into the pathophysiological role of multisensory integration deficits in the alterations in motor action execution/observation and speech production/processing typically observed in autism spectrum disorder (ASD).


Résumé

Ce projet vise à mieux comprendre la physiopathologie du trouble du spectre autistique (TSA). Le TSA correspond à une faiblesse des aptitudes à la communication sociale, la présence d'intérêts restreints et de comportements répétitifs, ainsi que des perturbations des fonctions sensorielles.

Ce projet se base sur l'hypothèse que les individus neurotypiques ont certaines capacités pour intégrer les stimuli multisensoriels de la vie quotidienne et que ces capacités leur permettent d'interagir socialement de manière fluide avec les autres. Des déficits de l'intégration multisensorielle ont été décrits dans le TSA. Cependant, les anomalies des corrélats neuronaux de l'intégration multisensorielle dans le contexte des fonctions socio-cognitives supérieures sont peu caractérisées dans le TSA.

Ce projet vise donc à étudier le couplage entre l'activité néocorticale et les signaux multisensoriels à l'aide de la magnétoencéphalographie. Nous étudierons le phénomène de résonance motrice (c'est-à-dire l'activation interne et automatique du système sensorimoteur d'un individu lorsqu'il observe les actions motrices d'une autre personne) et le suivi cortical de la parole entendue ou auto-générée (c'est-à-dire la correspondance entre l'activité corticale et le décours temporel des unités linguistiques hiérarchiques de la parole et des informations paralinguistiques telles que les indices prosodiques). Nous étudierons deux populations différentes de personnes atteintes de TSA (enfants entre 8 et 12 ans et adolescents/jeunes adultes entre 16 et 25 ans) et nous comparerons leurs données avec celles de sujets appariés au développement typique.


Découvrez comment faire >